Cécile Staehle, 21/11/2018

La Web Republic désormais organisme de formation

10 minutes de lecture

Chez Troopers, nous aimons porter haut nos valeurs. Parmi celles-ci se trouve la motivation et le plaisir de partager nos connaissances et savoir-faire. De cela découlent entre autre nos contributions open source, mais pas que. Animer des formations pour "transmettre" est une volonté de plus en plus forte au sein de l'équipe.

A plusieurs reprises, nous avons pu proposer des modules de formation chez nos clients. Aujourd'hui, nous voulons aller plus loin. Ouvrir notre offre à un plus large public et vous permettre d'en bénéficier avec vos crédits formation. Troopers se lance donc dans une grande aventure : la création d'un organisme de formation au sein de l'agence.

Premier pré-requis : le référencement Datadock

Quelques dates clés pour comprendre le Datadock :

  • 5 mars 2014 : une loi impose une plus grande transparence des organismes de formation (OF) vis-à-vis des financeurs.
  • juin 2015 : un décret fixe les critères d'évaluation des OF. C'est ainsi qu'est né le Datadock, un service permettant aux OF de se faire référencer, en apportant la preuve de leur conformité via 21 indicateurs.
  • janvier 2017 : mise en application du Datadock, tout organisme non référencé ne pourra prétendre à des accords de financements avec les financeurs (OPCA, régions, Pôle Emploi).
ce que dit la loi
le référencement
mise en place d'un contrôle
datadock

Voilà donc notre première étape. Rassembler autant d'éléments de preuve que possible pour justifier de la qualité de notre futur OF : CVthèque des formateurs, catalogue de nos formations, protocole d'évaluation des stagiaires, conformité des locaux d'accueil, etc. Début juillet, nous ouvrons donc le “dossier datadock”.

Notre OF n'existant pas encore officiellement (bien que nous avons d’ores et déjà un numéro de déclaration d’activité, la véritable première étape), il nous faut tout construire de A à Z, en se servant du datadock comme trame pour concrétiser nos idées et nos envies. Comprendre les preuves attendues, les créer et les mettre en forme, ouvrir un espace sur le site du datadock, télécharger chaque élément de preuve en renseignant une phrase d'explication, puis soumettre le dossier et attendre.

L’étude de notre dossier par les financeurs (en l'occurrence notre OPCA de référence : le FAFIEC) aura lieu un bon mois et demi après dépôt du dossier en ligne et quelques appels de relance. Evidemment, il est assez exceptionnel qu’un dossier Datadock soit validé du premier coup. Mais pour notre plus grande satisfaction, nous n’aurons qu’un seul critère à réviser : la contractualisation avec les financeurs.

Le 5 novembre, soit 4 mois environ après avoir ouvert le “dossier datadock”, nous recevons un avis favorable ! Nous pouvons désormais afficher le logo “datadocké” sur tous nos supports et contractualiser avec les financeurs pour la prise en charge de vos formations.

datadocké

Second pré-requis : la qualité des formations

Dans notre souhait de créer un organisme de formation, une chose nous semble essentielle : la qualité. Et pour cela, nous avons choisi de former nos formateurs dans l’exercice de cette fonction.

Après avoir contacté quelques organismes, nous avons choisi de suivre une formation en intra, soit directement dans nos locaux, avec Laure Sallé - LSC Conseils. Suite à un premier entretien individuel entre la formatrice et chaque participant, la formation a commencé début octobre, pour 3 journées : 2 premiers jours pour aborder les fondamentaux : qu'est-ce qu'être formateur, quelle attitude adopter, les techniques d'animation et d'évaluation ; puis une journée de mises en pratique et d'expérimentations après une inter-session de 3 semaines.

Retour d’expérience de notre Trooper Coralie :

“Jedi, redevient padawan”

En Web Republic, c’est dans notre ADN, les Troopers manient déjà le double sabre laser professionnels·elles/formateurs·trices. Certaines sont formées, d’autres puisent leurs ressources dans le grand livre de la vie, de l’expérience, de l’intuition et du bon sens.

Dans le cadre de la mise au point de notre offre de formation, il est rapidement apparu indispensable de se poser pour mettre à plat nos pratiques et repartir sur des méthodes pédagogiques cohérentes.

Laure Sallé (société LSC) a donc passé deux jours avec nous en terre du milieu pour remettre nos pendules à l’heure dans le cadre de la formation formateur·trice qu’elle dispense.

formation de formateurs

Briser la glace

Les célèbres cartes illustrées dixit sont un excellent moyen pour rompre sa timidité naturelle. Elles permettent d’aller au delà d’une simple présentation âge / poste / background, pour entrer dans une sphère et un champ lexical plus personnel, permettant de mieux cerner les personnes et leurs attentes.

S’en suivent deux jours intensifs d’une formidable mise en abîme pédagogique. En effet le contenu de la formation est, dans notre cas, aussi instructif que la manière d’amener et enchaîner les séquences théoriques et pratiques.

Parmi les divers points abordés, nombreux sont ceux qui nous ont paru très pertinents et qui serviront directement nos clients “apprenants” dans un avenir proche.

L’apprentissage mixte

Le Blended Learning permet de combiner des séquences de formation, en groupe / individuel, en présentiel / distanciel (e-learning), synchrone / asynchrone. Cette approche offre à l’apprenant la possibilité d’être plus actif dans la manière de travailler, s’approprier les supports à son rythme pour les approfondir, pratiquer et poser des questions en présentiel individuel ou collectif.

Il nous a paru intéressant de pouvoir envisager nos modules sous différents angles flexibles et modulables, a fortiori avec un public de professionnels soucieux d’optimiser leur emploi du temps tout en ayant le souhait de pouvoir se confronter à la pratique.

Cette méthode revêt également l’avantage de permettre à tous les types d’apprenants ( visuels : je dois voir pour retenir, auditifs : je dois entendre pour mémoriser, et kinesthésiques : je dois pratiquer pour me souvenir) de trouver matière à mémoriser plus facilement.

Organiser une session pédagogique claire

Former une personne ou un groupe c’est commencer avec un niveau de départ et parvenir à l'objectif pédagogique fixé en amont. Nous avons retenu qu’il est primordial que les objectifs intermédiaires balisant ce chemin soient parfaitement identifiés par l’apprenant.

Ainsi, dans le cas d’une formation en présentiel collectif ou individuel, un outil tel que le guide d’animation listant les séquences, leurs objectifs avec timing et techniques pédagogiques est indispensable à l'identification de cette progression. Un diaporama light peut également être un bon support de repère de cours.


A cette fin, il a été instructif d’aborder les principes de classification des niveaux d'acquisition des connaissances fixés par Benjamin Bloom dans la taxonomie du même nom.

bloom

Mismatcher, tu ne pourras pas te cacher bien longtemps !

Au delà de la posture, du mouvement, de la voix (intonation, vitesse, volume) — qui restent des notions primordiales dans la posture du formateur et qui seront déterminantes dans la crédibilité que l’apprenant accordera au formateur — les Troopers ont aussi appris à se défendre !

Vous avez toutes connu celui·celle qui remet systématiquement en cause l’enseignement, la véracité du propos, la méthode du formateur, celui·celle qui mâchouille distraitement ou tente des figures avec son stylo, celui·celle qui, expert·e imaginaire, se voit déjà à la place du prof, etc.

Attention ! Les jedi dont nous nous sommes empressés de revêtir l’habit (dès que maître Laure les talons eut tournés) ont acquis des techniques de haute précision pour contrer tous ces types d’attitudes et ce n’est pas un petit triangle de Karpman qui les fera reculer !

karpman

Objectif : avant la fin de l’année 2018, nous aurons débuté notre activité d’organisme de formation en mettant en place une première formation prise en charge par un financeur

Une fois le datadock validé, les financeurs nous reconnaissent comme “compétents à proposer et animer des formations de qualité”. En théorie, pour officialiser notre activité, il ne nous “reste” plus qu’à trouver les premiers participants. Mais ce n’est pas si simple. Quelques ajustements “en coulisse” sont à prévoir de notre côté :

  • mise à jour des pages formation de notre site pour être en conformité avec le datadock
  • organisation de la partie administrative : les documents officiels (convention de formation simplifiée, attestation de formation, feuille d’émargement, etc.), la procédure lors d’une demande de formation
  • proposition d’un calendrier de formation pour les modules en inter-entreprise

Nous avons mobilisé designer, développeurs et chargée de com, pour réaliser ces mises à jour, en parallèle du montage du dossier datadock. Reprendre les maquettes pour les ajuster, rédiger du contenu, puis les intégrer à notre site, etc.

Et de votre côté, comment cela va se passer ?

Vous avez repéré une formation de notre catalogue qui à la fois répond à vos besoins et correspond à votre profil en terme de pré-requis ? Contactez-nous et nous vous transmettrons un programme détaillé de la formation ainsi qu’un devis. Vous devrez, à votre tour, transmettre ces documents à votre OPCA pour peut-être obtenir un financement total ou partiel selon les crédits disponibles (cf ci-après pour savoir comment bénéficier de vos crédits formation). Si la prise en charge est validée, nous signerons alors une convention de formation simplifiée, document qui engage chacune des parties prenantes et qui valide définitivement votre participation.

Moyen : être en lien avec le conseiller formation de votre OPCA et disposer de crédits formation


L'employeur, quel que soit le nombre de salariés, la nature de l'activité ou le statut juridique (entreprise individuelle ou société), doit participer au financement des actions de formation continue de son personnel et des demandeurs d'emploi, en payant une contribution annuelle, dont le montant dépend du nombre de salariés. (Site du Service public)


Effectivement, chaque entreprise doit cotiser à un Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA). Il en existe différents selon le secteur d'activité de l'entreprise :

  • FAFIEC (métiers de l'ingénierie, du numérique, des études, du conseil et des métiers de l'événement),
  • AFDAS (professionnels de la culture, de la communication, des médias et des loisirs),
  • Uniformation (économie sociale, habitat social et protection sociale),
  • Forco (commerce et distribution)
  • Opcalia (interprofession),
  • Agefos (interprofessionnel et interbranches)
  • etc.
logos OPCA

Cette cotisation donne accès à différentes prestations, notamment le conseil et l'information, mais bien évidemment le financement d'action de formation, de bilan de compétence ou de validation des acquis et de l'expérience (VAE).

La tâche première de chaque entreprise est de déterminer les besoins en formation de ses salariés et de définir le plan de formation.


L'employeur doit assurer l'adaptation de ses salariés à leur poste de travail et veiller au maintien de leur capacité à occuper leur emploi, au regard notamment des évolutions technologiques. Pour cela, il doit leur proposer des formations prévues dans le cadre du plan de formation de l'entreprise. (Site du Service public)


Il faut ensuite étudier, à l'aide d'un conseiller de l'OPCA référent, les demandes de financement possibles. Car il existe différents budgets selon la demande effectuée. Tous ne seront pas présentés dans cet article, mais en voici 3 principaux :

  • Actions de formation au titre du plan de formation de l'entreprise
  • Actions de formation visées par les accords de branche
  • Actions de formation prises en charge via le CPF

Les actions au titre du plan de formation de l'entreprise correspondent à l'enveloppe budgétaire calculée selon la taille de l'entreprise. Ce budget ne permet pas à chaque salarié de se former chaque année, la répartition des fonds est à la libre appréciation de l'employeur, selon les besoins de l'entreprise (adaptation au poste ou maintien des capacité d'un salarié).

Le plan de branche est directement lié au secteur d'activité de l'entreprise et donc aux accords de branche. Il permet de mettre l'accent sur certaines formations afin de promouvoir et valoriser les métiers de la branche. Ce sont des crédits indépendants du plan de formation, mais bien souvent ces formations sont définies par une liste d'éligibilité.

Le CPF ou Compte Personnel de Formation est rattaché au Compte Personnel d'Activité - CPA. Ce compte doit être créé par le salarié lui-même et le suivra toute sa vie professionnelle. Il lui permettra de consulter les heures de formation acquises au cours de sa vie active, mais aussi les formations dont il peut bénéficier à titre personnel, sans passer par son employeur. Toutefois, ces formations ne peuvent être choisies sans tenir compte de quelques conditions. Par exemple, une formation de donnant pas accès à l'acquisition d'une qualification (diplôme, titre professionnel, certification) ne pourra être financée à ce titre. La VAE et le bilan de compétences sont inclus dans les possibilités qu'offre le CPF.

comments powered by Disqus

Nos derniers articles