Leny Bernard, 18/12/2019

La Kokotte #1 : on l'a vécu à fond

8 minutes de lecture

La première Kokotte vient d'avoir lieu et on n'a pas encore récupéré qu'on ressent déjà le besoin de partager avec vous tout ce qu'on a vécu durant ces 48h d'immersion dans l'univers entreprenarial, les émotions, les rencontres, les idées !

Sommaire

D'abord la Kokotte qu'est-ce que c'est ?

Très proche d'un startup-week-end pour cette première édition, une Kokotte, c'est un lieu et un moment en dehors du temps. On y vient pour apprendre, expérimenter, tester, s'éveiller et rencontrer des personnes dans la même démarche. Alors forcément, ça fait un bien fou. On se sépare de toutes ses brides, on ose et tout devient alors possible le temps d'un week-end.

Quant au nom, il fait référence à deux concepts :

  • la coquotte dans le domaine de la cuisine, un endroit bouillonnant permettant mélange et expérimentations
  • la cocotte dans le domaine du Rugby qui caractérise un regroupement de joueurs dans lequel le ballon est porté debout par l'un d'entre eux. Ses coéquipiers se joignent alors à lui pour essayer de faire progresser ladite cocotte le plus proche possible de la ligne de but adverse, explication en vidéo :

Pourquoi on a sponsorisé l'événement

La Cantine en tant qu'organisateur de l'événement nous a contacté pour nous proposer d'être sponsor de l'événement. Bien qu'on ne roule pas sur l'or, ça nous a tout de suite motivé car on connait l'importance et la richesse de ce genre d'événements ! Connaissez-vous d'autres événements aussi intenses, avec autant de diversité, d'envies, de motivation, d'ingéniosité et de créativité ? Ces week-end sont des tremplins pour chaque porteur de projet, on y trouve l'espace nécessaire pour entreprendre, on y rencontre des fous et on assume de l'être, au moins le temps d'un week-end.

Mais le fait de sponsoriser l'événement devait avoir du sens au de-là de nourrir les estomac. On voulait prendre du plaisir et profiter à 100% de l'expérience. L'agence s'est donc remué les méninges et on s'est investi bien au-delà de l'approche pécunière !

Notre premier Serious GAME

Déjà, pourquoi ?

Un des intérêts de ce genre d'évenements, c'est d'avoir de la visibilité et une de nos difficultés, c'est le recrutement. On s'est donc dit que cette Kokotte pourrait être une bonne occasion de présenter l'agence, ses valeurs, sa culture, son fonctionnement. Alors on s'est dit, plutôt que de laisser trainer des goodies et participer ainsi à la sur-sollicitation de l'espace, on a imaginé un concept différenciant, basé sur le jeu et dont le but serait de saisir sans effort comment l'agence fonctionne, nos particularités liées à la gouvernance partagées, à notre raison d'être & nos valeurs, notre impact social & environnemental (RSE), mais aussi à la formation interne, la trésorerie, au recrutement etc.

On est très fier de vous présenter le jeu qu'on a créé spécialement pour la Kokotte, en quelques heures et à moindre frais #lean

Maximisez l’impact positif de la Web Republic au sein de la société ! Définissez en équipe la stratégie à adopter en fonction des ressources disponibles et des opportunités qui se présentent à vous. Gardez un oeil sur l’équilibre financier sans quoi la Web Republic et la Troupe ne pourra accomplir sa mission. Entrez dans le cercle vertueux de l'impact en obtenant de la notoriété grâce à votre expertise technique, vos valeurs et vos projets.

On prévoit de continuer le développement de ce prototype de jeu au mois de Janvier et on a déjà pleins de nouvelles idées pour que ça colle avec différents types d'organisations ! Si ça vous plait, laissez un commentaire et on vous tiendra au courant des avancées et des événements qu'on va organiser pour tester le jeu ! De plus, on vous détaille tout dans un article à venir, les règles etc mais aussi ce qu'on a fait pour donner vie à un prototype aussi cool en seulement quelques jours !

COCOCOKOKOTTE : Coach Coralie Coton

Bon ok le jeu de mot est pourri mais Coralie a été AWESOME dans son role de Coach Design ! J'en parle en connaissance de cause, elle nous a bien boosté dans mon équipe !

On y a aussi participé dans 2 équipes

Participer à une Kokotte, ça se prépare ! Chacun est invité à réfléchir à une idée qu’il aimerait explorer, le temps de ce week-end. Ce n’est pas un exercice simple mais Estelle et moi-même nous sommes prêtés à l’exercice. Deux idées en sont ressorties et nous les avons « pitché » au début de la Kokotte ! Ce fut un exercice bien plus complexe que ce à quoi on s’attendait et on s’est rendu compte qu’on ne s’était probablement pas assez préparé. En effet, donner l’envie aux gens de s’investir à vos côtés en 1 minute, ça tient quasiment de l'exploit. Mais alors que j’avais trouvé la performance orale d’Estelle plus convaincante que la mienne, mon projet a été retenu et pas le sien. Estelle a alors dû rejoindre une équipe et de mon côté, il me fallait former mon équipe !

Le projet qu'Estelle a réjoint consistait à valoriser les déchêts plastique récolté auprès des entreprise en les transformant en objets design et durables. Je lui ai demandé de s'exprimer sur son expérience Kokotte, voici son témoignage :




Estelle Primeau Équipe Bo Plastic

Lorsque la Kokotte a été annoncé, j’ai tout de suite été très emballée par l’événement. Au-delà du format « 48h pour monter une start-up », j’ai avant tout aimé l’idée de collaborer avec de parfaits inconnus sur tout un week-end et sur un projet au stade embryonnaire.

Lorsqu’il a fallu se positionner sur une idée, c’est sans grande hésitation que je me suis tournée vers Gilles, un porteur de projet solaire et sur-motivé, dont le souhait était de trouver une façon de revaloriser les déchets plastiques. Motivation + projet à impact positif était la parfaite équation à mes yeux. Je me suis dit : banco !

Nous étions donc 5 avec des profils différents mélangeant développement, webmarketing et design avec pour socle, une envie d’entreprendre commune et de contribuer à rendre le monde meilleur.

Notre volonté était de trouver une solution au traitement des déchets plastiques dont seulement 22% est recyclé en France - le reste étant incinéré ou finissant perdu en pleine nature, détruisant bon nombre d’espèces vivantes. Un constat très alarmant à l’échelle d’une population.

C’est de ce constat que le projet Boplastic a vu le jour.

Notre concept : récupérer les déchets plastiques des entreprises nantaises et les revaloriser en mobilier design et écologique à destination d’une cible majoritairement BtoC.

Lorsque nous avons vu l’intérêt et l’engouement de notre cible sur le terrain, cela n’a fait que confirmer notre croyance en ce projet. C’est d’ailleurs grâce aux retours très positifs que nous avons eu, qu’aujourdhui le projet continue avec les 5 membres de notre équipe. On espère qu’il verra le jour prochainement !

Finalement l’aventure Kokotte c’est se lancer en partant d’une feuille presque blanche, fédérer une équipe, se motiver, douter, perdre confiance, avoir envie de tout envoyer balader, mais ne jamais rien lâcher. Et à la fin de ces 48h, on pouvait le dire : on avait vaincu, en équipe, en gardant une super dynamique de groupe et beaucoup d’entraide. On était fiers de cette expérience et de ce que l’on avait créé.

Et tout cela n’aurait pas pu arriver sans la super équipe de la Cantine, le soutien infaillible des mentors et l’avis des coachs. Une très belle expérience humaine et professionnelle !


Leny Bernard Never Walk Alone

Le projet que j'ai pitché s'appelle Newer Walk Alone en rapport à l'hymne de Liverpool:

Néanmoins, mon projet ne parle absolument pas de football, c'est vraiment pour l'esprit de solidarité et le sentiment d'appartenance que j'ai choisis ce nom de projet. Voici le pitch :

Constat

Les personnes qui ne s’engagent pas pour leurs valeurs que ce soit dans une démarche personnelle (consommation etc) ou de manière militante avec des associations, ong semblent le faire pour 3 raisons principales :

  • l’impression qu’une action isolée est insignifiante, pas assez impactante, bref que le jeu n’en vaut pas la chandelle
  • ils ne savent pas forcément comment agir et quel mode d’action adopter... plutôt bloquer un projet négatif ou créer / rejoindre un projet positif ? signer des pétitions ? manifester ?
  • l'impression qu'ils n'ont pas le temps de s'engager

Et pourtant, ce ne sont pas les propositions d’engagement qui manquent. En effet, tout le monde connait les ONG Green Peace, Amnesty ou Medecin du monde et les mouvements & associations plus petits et locaux. Plein de choses existent, avec leurs complémentarités certes mais ce grand nombre contribue aussi à complexifier l’entrée pour ceux qui n’ont pas forcément une grande confiance sur leur capacité d’engagement ou de certitude sur la pertinence et l’efficacité des actions à mener.

L'idée

logo NWA

Une plateforme permettant aux porteurs de projets, du militantisme professionnel des ONG à la petite asso locale de créer des campagnes complètes et hyper ambitieuses.

Le principe serait le suivant :

  • Les organisateurs (ong, assos etc) préparent une grosse opération sur la plateforme, plus grande, plus massive que celles qu’ils ont l’habitude d’organiser sur leurs plateformes habituelles, par exemple pour 500 000 personnes. À l’instar du crowd-funding où les gens supportent un projet en le finançant, l’idée est de permettre aux personnes de supporter le projet en s’engageant à y participer si le nombre de personne est atteint.

    L’action est donc : “Vous pouvez compter sur moi, dès que le projet se lance, je marche avec vous”

  • Les utilisateurs, quand ils s’inscrivent sur la plateforme, peuvent découvrir leur profil via un test rapide qui identifie formellement les domaines sur lesquels il souhaiterait agir ainsi que les modes d’actions (blocage de projet à impact négatif, participation à un projet positif, manifestation, désobéissance civile...)

  • ils découvrent alors la liste des campagnes à venir, comprennent que l’action est massive et qu’elle commencera quand le nombre sera atteint
  • le jour où on atteint le nombre, un compte à rebourd se lance et chacun recoit ce message “BRAVO :tada: La grande campagne commence dans 10 jours ! Préparez-vous”

Nous avons recueilli plusieurs dizaines de témoignages allant du non-militant à l'ONG en passant par des militants. Nous avons procédé par questionnaire digital via les réseaux sociaux et avons interviewé plusieurs personnes notamment en nous rendant en ce jour de Block Friday à un blocage organisé par Extinction Rebellion :

Nous avons ainsi pris connaissances de certains freins du côté des non-militants et validé nos hypothèses sur les attentes des militants (personnes ou ONG) : une telle plateforme devrait être capable de relier les communautés et attirer de nouvelles personnes en facilitant l'accès à l'engagement.

Lors du pitch de notre projet, un membre du jury a très justement soulevé le problème de la gestion et de la sécurité des données personnelles. En effet notre plateforme gérerait une liste d’utilisateurs dont il faudrait protéger les données sensibles. j’ai depuis en tête des exemples d’architectures & concepts qui seraient adaptés à une telle utilisation. Pour faire le plus simple possible, je parle de décentralisation (Fediverse, ActivityPub) et donc d’une organisation en “fédération” et “confédération” pour laisser aux organisations le contrôle et la proprieté de leurs données, utiliser leur “noeud” / plateforme en toute autonomie tout en pouvant se connecter les unes aux autres.

ActivityPub

De plus, j’ai aussi commencé à creuser rapidement du côté de la blockchain pour enregistrer certaines transactions (pétitions, votes, etc.) mais pour l’instant de ce côté, rien de très concrêt, juste des idées.

Comme le projet Bo Plastic, ce projet est donc amené à continuer. Plusieurs personnes ont fait savoir leur volontariat dans un tel projet, n'hésitez pas non plus à me contacter si vous souhaitez être tenu au courant ou bien donner de votre temps ou de vos compétences pour nous aider dans ce projet !

Recevoir des nouvelles du projet NWA

* indicates required

Le bilan critique

S'il est important de faire des bilans pour prendre la pleine mesure de ce qu'on vient de vivre, émettre des messages de gratitudes, partager et célébrer ce qui doit l'être, il est aussi très important d'en profiter pour s'intérroger. Identifier les axes d'amélioration, poser un regard critique et analytique au de-là du ressenti et de l'intuition.

Une Kokotte niveau 2 ?

Level up

La différence d'expérience au sein de mon équipe était vraiment très grande... probablement trop grande ! C'était très difficile pour moi de réussir à lâcher prise et d'avancer à la vitesse de ce groupe de débutants presque tous étudiants. Je pense avoir réussi à revoir mes objectifs et ambitions à la baisse afin de garder toute l'équipe dans le même bateau mais la frustration d'avoir survolé le sujet est restée assez importante une fois la Kokotte finie.

En en parlant avec des amis entrepreneurs, on s'est projeté dans un niveau 2 de la Kokotte, forcément un peu plus élitiste qui pourrait fonctionner sur la base de la cooptation. L'approche élitiste me gène toujours un peu et je ne sais pas si cela pourrait intéresser assez de monde et si cela n'aurait pas un effet négatif au final... cependant cela permettrait d'avancer plus loin pour ceux qui sont déjà passées par les cases "apprentissage de l'entreprenariat" et qui désirent pousser des idées et faire de nouvelles rencontres professionnelles !

En finir avec la Startup Nation ?

Macron Startup Nation

S'être détaché du Startup Week-end est une bonne chose. Cela permet d'avoir le droit de faire évoluer le concept. Alors pourquoi ne pas ouvrir la Kokotte à d'autres domaines ? En en parlant avec Magali à la fin de la Kokotte, on s'est mis à rêver :

Imaginez qu'à la prochaine Kokotte, en plus des métiers classiques que l'on retrouve habituellement dans ce genre d'événement il y ait des philosophes, des psychologues, des physicien·e·s, des agriculteurs·trices... mais aussi des assistant·e·s socia·les·ux vous imaginez à quel point ce serait riche ?

Voilà, c'est fini pour ce bilan de la Kokotte !

Merci et bravo d'avoir lu en entier cet article et n'hésitez pas à partager vos retours dans les commentaires si vous avez vous aussi vécu cette Kokotte !

comments powered by Disqus

Nos derniers articles